Technologies de protection contre la foudre.

Paratonnerres Aplicaciones Tecnológicas - Spécialistes en protection contre la foudre, protection contre les surtensions et détecteurs d'orage

APLICACIONES TECNOLÓGICAS UTILISE DES COOKIES SUR CE SITE

Pour plus d’Information sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Charte d’utilisation des cookies.

En cliquant sur «Accepter et continuer », vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre ordinateur.

Nous souhaitons vous tenir informé de toutes les nouveautés concernant les Systèmes de Protection contre la Foudre (paratonnerres, protection contre les surtensions, détecteurs d’orages), les mises à jour des normes existantes, le développement de formations spécialisées et de séminaires techniques organisés par Aplicaciones Tecnológicas et les diverses applications et téléchargements possibles développés par notre entreprise.

Existe-t-il une relation entre la pollution, le changement climatique et une possible augmentation des orages électriques?

20/09/2018

Actuellement, environ 25 millions de coups de foudre frappent la Terre chaque année. En ce qui concerne la fréquence des coups de foudre, certaines études signalent que la chaleur et une augmentation de la température sont liées à l'électrification des nuages. On sait d’ailleurs que les orages sont plus fréquents pendant les mois d’été.

Ce raisonnement pourrait nous faire penser que, si le changement climatique produit une augmentation des températures au niveau global, il pourrait y avoir une augmentation de l’incidence de coups de foudre.

le changement climatique et une possible augmentation des orages électriques    

Mais, le réchauffement climatique peut-il vraiment provoquer une augmentation de la chute de coups de foudre? Existe-t-il des données corroborant la relation entre pollution et foudre?

Des recherches récentes indiquent que le nombre de coups de foudre augmentera dans les prochaines années

Ces dernières années, des études scientifiques ont été publiées sur ce sujet. Ci-dessous, nous expliquons deux des recherches les plus importantes:

Plus la température est élevée, plus la fréquence des coups de foudre augmente

Un groupe de chercheurs de l'Université de Californie à Berkeley, dirigé par le scientifique David Romps, a publié les résultats de ses recherches dans la revue Science sous le titre Projected increase in lightning strikes in the United States due to global warming.

La recherche a été menée aux États-Unis pendant un an, en rassemblant et en connectant les données remises par le National Lightning Detection Network NLDN (Réseau national de détection de la foudre aux États-Unis). À la suite de l'analyse effectuée, ils ont conclu que le nombre de coups de foudre augmente d'environ 12% pour chaque degré, ce qui augmente la température globale de l'air. Selon les chercheurs, si la hausse des températures se poursuit au rythme actuel, à la fin du XXIe siècle, nous aurons 50% de coups de foudre de plus qu’aujourd’hui.

le nombre de coups de foudre augmentera dans les prochaines années

L'influence du trafic maritime sur la fréquence de la foudre

Le scientifique Joel Thornton, de l’Université de Washington, a mené une enquête qui a été publiée dans la revue Geophysical Research Letters sous le titre de Lightning enhancement over major oceanic shipping lanes.

Pendant près de 12 ans, entre 2005 et 2016, l'équipe de recherche a cartographié et comparé les données collectées par le World Wide Lightning Location Network (WWLLN) sur la foudre en Asie. Ils ont comparé des régions maritimes d'Asie aux conditions climatiques identiques.  D'une part, des zones avec des routes commerciales ayant un trafic maritime important et, d'autre part, des zones voisines sans routes commerciales. Ils ont découvert que deux fois plus de coups de foudre frappent les routes maritimes commerciales du sud de la Chine et de l’océan Indien que d’autres zones proches, alors qu’elles ne sont séparées que de 100 kilomètres et présentent un climat très similaire.

D'après les conclusions de ces recherches, les scientifiques défendent l'hypothèse selon laquelle la pollution produite par les émissions des navires marchands dans l'air, produit une augmentation de l’activité électrique atmosphérique dans les mers et les océans.

pollution coups de foudre.jpg

Bien que ces études semblent indiquer qu'à l'avenir il y aura une augmentation des orages électriques, les scientifiques ne sont pas encore en mesure d'indiquer quand cette augmentation de l'activité électrique atmosphérique aura lieu.

Indépendamment des enquêtes, les réseaux de détection d’orages améliorent chaque fois plus leur efficacité et surveillent des zones qui n'étaient pas surveillées auparavant, ce qui peut avoir une incidence sur le nombre évolutif de détections de coups de foudre.

Cependant, il est peut-être trop tôt pour affirmer complètement, qu’il existe réellement un parallèle entre le changement climatique et l’augmentation des coups de foudre. À Aplicaciones Tecnológicas, nous suivrons avec beaucoup d’intérêt les recherches sur ce sujet, qui vont probablement s’intensifier dans les années à venir.

Malgré l'augmentation apparente de la foudre par rapport aux décennies précédentes, les dégâts causés par le foudroiement dans les villes disposant de systèmes de protection, ont été considérablement réduits. Heureusement, les progrès réalisés dans la mise en place de technologies de protection contre la foudre ont contribué à accroître la sécurité des personnes et des infrastructures.